•   Distribution de kits d'hygiène à Adakpamé et à Bè Kpota,


    Dans le cadre de " l'opération choléra " menée en partenariat avec le Rotary Club des Lilas et la CRF (délégation de Maisons Alfort et de Vitry sur Seine), une première distribution de  kit hygiène a été réalisée dans les quartiers d'Adakpamé et de Bè Kpota (Lomé). Ce don était composé de produits ménagers, gants, papier toilette, éponges, savon, eau de javel, lessive, pastille de chlore,..... a été remis officiellement en présence de Monsieur Jean Boulet et de Monsieur Kodjo Agba.




    Distribution dans les centres de santé d'Adakpamé et aux gardiens des latrines publiques de Bè Kpota en présence de Jean Boulet

    Photos : ASDVT

    votre commentaire
  •       Arrivée du conteneur au Port Autonome de Lomé,
                             
    Le conteneur chargé de matériel médical est bien arrivé au port de Lomé. Les démarches administratives et  de douane sont en cours avant la livraison prochaine de ce matériel dans les centres de santé de la région de Kara.


                 Arrivée du bateau au Port Autonome de Lomé avec notre conteneur, le bleu au centre (janvier 2009)

                        Chargement du matériel médical dans le conteneur à Maisons Alfort (décembre 2008)

    Photos : ASDVT


    votre commentaire
  • Un lot de couvertures offert par la chaîne d'hôtel Kyriad,

    Un important lot de couvertures, couvre lit, couettes et rideaux a été offert à l'association par le directeur de l'hôtel KYRIAD de Torcy (77). Ce don qui représente plus de 250 pièces sera acheminé prochainement vers le Togo et distribué dans les différents centres de santé et dispensaires retenus dans le programme santé (Dagbati, Yokélé, Pya, Kara, Abobo, Dzrekpo,...).




       Malgré le froid et la neige, Aristide, Jean et Hervé ont chargé et déchargé le lot de matériel offert par l'hôtel.


    votre commentaire
  •  La situation se stabilise à Lomé,


         Ouverture gratuite des latrines et des kiosques à eau potable des quartiers touchés par l'épidémie   (Photos : quartier d'Adakpamé)

    il semblerait que la situation sanitaire s'améliore dans le centre de Lomé, en particulier dans les quartiers de Bè et d'Adakpamé Néanmoins, rien n'indique  aujourd'hui que l'épidémie est stoppée et le personnel médical, soutenu par de nombreuses associations de quartier se mobilisent pour informer et sensibiliser les populations aux problèmes d'hygiène qui sont la cause principale de cette épidémie.

    L'association a déjà mis en place la gratuité des latrines et des kiosques à eau potable situés dans la zone infectée. En parrallèle, les volontaires de la Croix Rouge Togolaise effectuent du porte à porte pour expliquer aux populations les mesures élémentaires d'hygiène.

    L'association remercie les généreux donateurs qui ont permis l'achat de "kit hygiène" qui seront distribués en milieu de semaine prochaine dans les différents établissements qui reçoivent des malades ( gant, seau plastique, médica savon, eau de javel, éponge, cache nez, chlore, papier toilette, détergent, ...).



    votre commentaire
  • Une épidémie de choléra en plein coeur de Lomé,


    L'épidémie de choléra qui sévit depuis plusieurs semaines dans la capitale togolaise aurait fait déjà 3 morts et 302 cas recensés. Cette épidémie touche plus particulièrement les quartiers de Bè (Bè Kpota), Adakpamé, Adewui et Adawlato. Le ministre de la Santé a tenu une réunion d'urgence pour définir les stratégies permettant de stopper la propagation.

    Selon le chef du Programme National de Lutte contre les Maladies Diarrhéiques, " les dépotoirs sauvages et anarchiques, les caniveaux bouchés et le manque de latrines sont des terreaux favorables à la propagation de l'épidémie"
    .

    Depuis quelques jours, la radio et la télévision nationale diffusent des communiqués invitant la population à observer des strictes mesures d'hygiène. L'OMS a envoyé un lot de produits pharmaceutiques afin d'aider le pays à faire face à cet épidémie.

    Le Choléra est une maladie hautement contagieuse, les mesures d'hygiène demeurent, en pratique le meilleur moyen de stopper plus ou moins la progression de l'épidémie.


    Aujourd'hui l'ASDVT a décidé avec les différents comités de gestion, la " gratuité " des latrines et de la distribution d'eau potable pour les populations situées dans les quartiers de Bè Kpota, d'Anfamé et
    d'Adakpamé (réalisés avec le soutien de l'Agence de l'Eau Seine Normandie - France)

    Cette mesure s'accompagnera par un don de matériel d'hygiène (savon, eau de javel, chlore, gants,...) au Centre Médico Social (CMS) d'Adakpamé qui dispose d'une structure pour accueillir les malades.



              Une tente montée dans la cour du Centre de santé d'Adakpamé accueille et traite les nombreux malades des quartiers touchés.

    L'association lance aujourd'hui un appel à la générosité des donateurs pour permettre l'achat de " kits d'hygiène " pour distribuer aux populations des quartiers touchés par cet épidémie.

    Rappelons que les clubs Rotariens d'Ile-de-France qui avaient financé la construction du kiosque à eau à Adakpamé vont également se mobiliser pour venir en aide aux populations de ce quartier. Nous remercions d'ores et déjà ces généreux donateurs qui réaliseront en septembre prochain la construction d'un centre de tri des déchets ménagers dans le quartier de Bè Kpota. Cette opération réduira ainsi les déchets dans le quartier, et, à court terme la baisse des maladies, dont le choléra.

     Lire l'article du Docteur SIKPA Kokou Dogbé (Directeur de la Santé au Togo)



    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique